Ouverture 2012 : En avant premiere

Salon d’Adrienne de Noailles , Marquise de Lafayette
Poussez les portes du salon de Mme de Lafayette ; Atmosphère, fantaisie, nostalgie , prenez le temps de rêvez et surtout prenez plaisir à découvrir un décor dans un style XVIIIe revisité.

Des panneaux de papier peint en arabesques à motifs mythologiques ou animaliers , un plancher « Versailles » ou se confondent diverses essences de bois ( chêne, sycomore, frêne, noyer).
Un mobilier XVIIIe , lustres, objets d’art, miroirs, pour recréer une atmosphère , une ambiance, plus qu’une copie conforme.

Les panneaux de papier peint

Le papier peint commence à s’imposer en France dans les années 1770, quelques décennies après l’Angleterre. Des années 1780 à la fin du XVIIIe siècle , les jeunes manufactures françaises, vont mettre sur le marché, avec succès , des centaines de motifs en arabesques. Les dessinateurs imitent et réinterprètent sans pour autant les copier les modèles du peintre Raphaël , les ouvrages illustrés sur l’antiquité, ou les planches des ornemanistes. Ils y introduisent des motifs alors à la mode : des fleurs, des oiseaux, des insectes, des personnages ou animaux fabuleux.

Ils sont ici au nombre de 14 ; 4 dessus de porte ,4 pilastres , 4 panneaux aux oiseaux, 2 panneaux à figures . Ils ont été créés vers 1790 à Paris par la Manufacture « Réveillon » une des plus illustres de France.. Bien qu’apparaissant tardivement au château, vers le début du 20eme siècle, ils attestent d’un décor qui sera très à la mode à la fin du XVIIIe siècle.

On trouve des panneaux de papier peint partout en Europe, souvent dans des châteaux ou des manoirs . En France on recense une vingtaine de châteaux au nombre desquels Chavaniac-Lafayette.

Adrienne de Noailles , Marquise de Lafayette

Adrienne est un personnage digne, courageux, sublime , mais qui n’en reste pas moins méconnu . Née le 2 novembre 1759 à Paris, d’Henriette d’Aguesseau et de Jean de Noailles , duc d’Ayen, elle partage sa jeunesse à l’hôtel de Noailles en compagnie de ses quatre sœurs .
Catholique croyante et pratiquante , elle épouse à 14 ans le jeune marquis de Lafayette, âgé de 16 ans, orphelin largement pourvu dés lors qu’il hérite de l’immense fortune de son grand-père maternel , le marquis de la Rivière.
Adrienne éprouva dés les premiers jours de sa vie conjugale un sentiment vif et tendre pour un mari qui fut son héros.
Epouse d’un idéaliste impénitent fidele à ses idées libérales, elle sera celle qui va gérer les biens et les affaires du couple , ceux des Lafayette et ceux des Noailles, en veillant sur les intérêts politiques et personnels du général marquis , tout en affrontant avec courage et détermination les heures très difficiles de la révolution .
En sortant de prison en janvier 1795 , elle rejoint , avec ses deux filles, son mari et partage sa captivité dans la forteresse d’Olmutz en Autriche. Affaiblie par ces années de détention , malade, elle meurt à Paris en décembre 1807 à l’age de 48 ans. Le marquis de Lafayette sera enterré en mai 1834, à coté de sa femme , dans cette sépulture du cimetière de Picpus (Paris), comme ils l’avaient souhaité.

Portfolio

Salon Mme de Lafayette 1 Salon Mme de Lafayette 2 Salon Mme de Lafayette 3 Salon Mme de Lafayette 4